Vicus et Castellum en Lusitanie sous l'empire

Patrick Le ROUX

Resumen


RÉSUMÉ: La recherche associe d'ordinaire vicus et pagus. Il est cependant plus legitime de rapprocher les deux formes d'agglomération secondaire des campagnes provinciales d'Occident qu'étaient le vicus et le castellum. Malgré un petit nombre de documents, la Lusitanie offre l'originalité de combiner la presence des deux categories sur une méme portion de territoire. Elle est ainsi l'occasion de mieux cerner le contenu d'un vocabulaire souvent utilise sans precautions suffisantes et de tenir compte des evolutions sous l'Empire. Le point de depart est constitué par l'infusion généralisée de la civitas par Auguste dans des regions restées á l'écart de l'urbanisation de type italique auparavant. C'est assurément dans ce contexte que l'histoire des agglomerations rurales influencées par la ville prend tout son sens. Si le statut des cites n'explique pas la presence ou l'absence dans un territoire de Tune ou l'autre agglomeration secondaire, les mots recouvraient des histoires et des réalités assez bien définies et traduisaient l'adaptation des campagnes á la culture politique diffusée depuis le centre urbain. Ce n'est qu'avec le temps que vicus et castellum ont fini par s'identifier avec les villages quels qu'ils soient.

Texto completo:

PDF






Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.