Sur une liste de sept composantes de la physique ou de la philosophie dans le corpus isidorien

Jean-Yves GUILLAUMIN

Resumen


RÉSUMÉ: L’article examine le problème posé par la double occurrence d’une liste de sept disciplinae qui sont données une fois comme les subdivisions de la «physique» et une autre fois comme les parties de la «philosophie » dans le corpus isidorien. Il propose de voir la source principale dont s’est inspiré l’auteur dans un passage des Dialogues contre les Pélagiens de Jérôme. Il examine la manière dont Isidore a ensuite apporté des modifications à ce modèle. Il signale le fait que la phrase telle qu’elle apparaît dans le Livre des Nombres est ensuite reprise par Aldhelm et suggère certaines conséquences qu’il faut tirer de cette remarque.

ABSTRACT: The paper examines the problem which is put by the twice appearing list of seven disciplinae which first time are given as subdivisions of «physics» and other time as parts of «philosophy» in the Isidorian corpus. It proposes to identify the main source the author was inspired by with a locus of Hieronymus’ Dialogues against Pelagians. It examines how Isidorus afterwards made changes to this pattern. It points out the fact that the sentence, such as it appears in the Book of Numbers, is afterwards written again by Aldhelm, and suggests some consequences which have to be drawn from noticing this fact.


Texto completo:

PDF






Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.